Mes trois conseils pour débuter le #ZD

Régulièrement, je suis sollicitée comme suit : « Je trouve le zéro déchet intéressant, mais j’en suis très loin. Par quoi commencer ? » Pour toutes celles et ceux qui s’interrogent sur la mise en route d’une démarche de moyen ou long terme, voici mes trois conseils pour débuter : Les fruits et légumes : au marché ! […]

[Save the dateS] SOSD au Festival #ZD en mai, à la médiathèque de Neudorf en juin

En mai et en juin, retrouvez-nous d’abord à la première édition du Festival Zéro Déchet Strasbourg au FEC (place Saint-Etienne, au centre-ville), dimanche 27 mai à 15h, et à la médiathèque de Neudorf, le 23 juin à 10h30. Il s’agira de nos dernières rencontres avant l’été et le bilan de notre aventure Sans objet Sans déchet, […]

Désencombrement : donner, vendre ou offrir ses livres

On peut dire que nous sommes une famille de gros lecteurs. Chaque membre de la famille a sa façon de concevoir et d’apprécier les livres, de les lire, de les feuilleter, de les reprendre, de s’y référer. J’y trouve un puits sans fond de savoir et de réflexion, Marc est passionné d’histoire et de polars, […]

Camper #SOSD : échauffement avant l’été

En ce long week-end de l’Ascension, Marc et moi sommes allé camper sous tente en Forêt Noire, sans les enfants. Une bouffée d’oxygène, de dépaysement à une heure de Strasbourg et une bonne mise en jambe avant l’été, pendant lequel je serai loin de mes bases pendant quatre semaines, Marc trois semaines et les enfants […]

« Bye bye Titine », où quand l’auto ne passa pas le contrôle technique

Ce qui devait arriver arriva. C’était prévisible, mais pas prévu. Le timing m’amuse, vraiment. Alors que l’été approche, que les longs trajets en voiture se profilent, Marc fait son devoir et amène « Titine », sa chère Ford mise en circulation en avril 2000 (263 000 kilomètres au compteur) chez le garagiste pour le contrôle technique. Ces […]

[Marc] Marc Gyver au pays du SOSD

Le bricolage est, chez moi, un fantasme. J’admire celles et ceux de mes amis qui arrivent à tout réparer et plus encore, comme se construire leur maison de leurs seuls bras musclés. Rien ne leur est étranger, ni ne leur fait peur, ils y prennent un plaisir qui m’est totalement inconnu. Ses heures de week-end […]