La liste de mes envies (pour plus tard)

Mariage final – The Mentalist (DR)

C’est bientôt Noël et les copines ne parlent que de ça : la dernière ligne droite dans la course aux cadeaux. Les miens sont bouclés : quelques pots (en verre) de bonnes choses à manger pour les amies parisiennes, avec bouteilles de pinard (gewurztraminer et crémant, natures et biodynamiques) qui vont bien, et les bons cadeaux pour des moments culinaires et récréatifs à passer ensemble dans les prochains mois pour Marc et les enfants (chut, je dis rien…).

Achats à l’automne prochain… ou pas !

Mais, depuis septembre, je tiens une liste des objets matériels dont j’ai/nous avons envie ou besoin. Une liste évolutive, qui a vocation a être affinée au fil des mois, dans une démarche exactement inverse à mes réflexes consuméristes habituels : tout, tout de suite. Cette liste, je souhaite la partager ici, d’autant qu’elle n’a pas énormément bougé depuis quatre mois. Il s’agit d’objets, de vêtements, de meubles que j’achèterai peut-être à l’automne prochain, ou pas. A noter que nous avons emménagé dans un nouvel appartement cet été et qu’il n’est pas complètement meublé, d’où la présence de pas mal d’items se rapportant à l’intérieur.

  • Une étagère sur-mesure pour la cuisine, une autre pour le salon.
  • Une robe d’hiver (je n’en ai aucune).
  • Un diffuseur d’huiles essentielles par nébulisation.
  • Une lampe pour le salon, une autre pour le chevet de Marc (il partage la lampe de bureau d’Alice).
  • Un fait-tout avec couvercle vitré Baumstal.
  • Une paire de boucles d’oreilles de chez Céleste, Grand’-rue.
  • Une penderie sur-mesure pour l’entrée de notre appartement.
  • Une bibliothèque Habitat pour le salon.
  • Des baskets pour Marc.
  • De la laine bio pour tricoter un pull pour Marc.
  • Une paire de jeans neuve (une chacun).
  • Un manteau chaud à ma taille (ma doudoune est trop grande, j’ai l’air d’un sac dedans…).
  • L’intégrale de la série The Mentalist (pour mes longues journées de tricot). Je pense que cette ligne va sauter, mais là, tout de suite, je suis tombée amoureuse de Simon Baker…!

Déjà 4 trucs supprimés

J’ai déjà rayé 4 lignes sur ma liste : des clayettes pour les légumes et un frigo du désert (dont j’ai eu envie en feuilletant le livre de Marie Cochard), dont nous n’avons pas besoin – nous stockons très peu les denrées alimentaires, elles patientent donc très bien dans un saladier ou un panier en osier -, des bas de jogging pour Simon : il fait sport en pantalon à l’école ; et des lunettes pour Marc : il va changer les verres et conserver ses anciennes montures.

A noter qu’en patientant sagement, nous faisons des économies appréciables qui nous permettrons d’acheter ces produits de qualité, si d’aventure nous estimons dans 8 mois que nous en avons encore besoin. Affaire à suivre, donc !

5 commentaires sur “5”

    1. Non, je ne crois pas que ce soit « essentiel »… Le sweat-shirt des joggings est plus souple que la toile en coton des pantalons, mais les pantalons de Simon lui conviennent parfaitement, et la maitresse n’a pas trouvé à redire… comme quoi 🙂

    1. Oui, bien sûr, c’est ce que j’ai fait ! Mais je souffre de la maladie de la rediffusion : quand j’aime, j’aime voir et revoir… Donc, si j’en ai toujours le goût, je craquerai peut-être à Noël prochain 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *