Poubellomètre #Avril2018

Poubellomètre – avril 2018 (SOSD)

Huit mois. Et un bilan déchets en avril un peu moins lourd qu’en mars sur le front des recyclables, un peu plus sur celui des non-recyclables. Dans nos poubelles résiduelles, il y a (en plus) : nos brosses à dents en plastique, d’abord – j’en ai même deux, celle de tous les jours et celle que j’utilisais en déplacement (+ son tube de dentifrice vidé jusqu’à la dernière goutte), pas changée depuis… hum… 2 ans. Nous les avons lavées au vinaigre à mi-parcours, mais, au bout d’un moment, le risque bactérien est un peu trop élevé et il est temps de switcher.

Couper la tête aux brosses à dents

J’ai acheté des brosses en bambou à Fribourg, avec emballage carton, mais me pose la question du recyclage des dites brosses, notamment des poils en plastique… Couper la tête (à la scie ?) et mettre le manche au compost, le reste à la poubelle ? Elles sont par ailleurs assez agréables à utiliser, mais leurs poils se rebifferont trois fois plus vite que ceux de nos brosses précédentes, c’est écrit (et déjà visible, après moins d’un mois d’utilisation)…

Poubelles Marc et Marie – avril 2018 (Photos SOSD)

Dans nos poubelles encore : un nouveau pansement post-don du sang, des résidus de tuyauterie épuisée et un vieil emballage de figues d’un autre temps. Dans celles des enfants : des pochettes plastiques Lego que Simon a acheté avec son argent de poche en mode « je ne fais pas le défi » qui le caractérise, un bouchon de pot en verre cassé pendant un pique-nique avec l’école, les brosses à dents donc, l’un ou l’autre morceau de feuille aluminium de « chez papa » ou papiers de bonbons d’anniversaires de copains.

Poubelles Alice et Simon – avril 2018 (Photos SOSD)

J’ai également mis au rebut notre tisanière cassée depuis des mois, dont les brèches s’agrandissent et sont devenues dangereuses pour celui qui manipule l’objet. On aura réussi à gagner 4 mois de rab depuis l’incident qui a signé son arrêt de mort à moyen terme. A ces déchets, s’ajoute évidemment ma poubelle vincennoise de la honte

Côté achat…

Côté achats, le mois d’avril a été celui de la réapparition du soleil et la nécessité d’équiper les enfants qui va avec. Je leur ai acheté des sandales, leur père des baskets. J’ai récupéré un joli paquet de vêtements de la part de copains, avec des shorts, des robes et des t-shirts pour les deux. Merci aux amis généreux qui font tourner ! On fait de même avec des fringues d’enfants partis chez ma sœur dans le sud pour mes neveux ou des chaussettes et autres trucs très usés (mes fameux chaussons en lambeaux !) partis quant à eux à la benne de tri textile.

J’ai rangé mes chaussures d’hiver qui seront à nouveau opérationnelles la saison prochaine. Impressionnant de constater la qualité et la durabilité de certains produits. On a ressorti nos shorts et nos pantalons et chemises légères, qui nous permettront de passer ces derniers mois SOSD sans problème. Toujours une petite tension sur les polos et chaussures de Marc… mais, minimaliste convaincu, il va passer au travers des gouttes avec le calme et l’optimisme qui le caractérisent 😉

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *