Retour à l’envoyeur des blisters et pubs non désirés : ma lettre type

Courrier de renvoi d’une publicité sous blister (Photo MH / SOSD)

Ras le bol de gaspiller des timbres… Après l’EMS (qui ne nous a jamais répondu…), c’est au tour d’un labo de compléments alimentaires, chez qui j’ai commandé UNE fois deux boîtes de vitamines et qui m’inonde de pubs depuis, de me faire perdre mon temps. Habituellement, les pubs de cette entreprise sont transmises sous enveloppe, ce qui n’est déjà pas top, mais aujourd’hui, j’ai reçu la énième brochure sous plastique. C’en était trop, hop, retour à l’envoyeur avec le mot qui va bien !

Diffuseurs de pubs pour Pizza Hut

Cette intrusion dans notre boîte aux lettres n’est pas isolée, malheureusement. Elle s’ajoute aux nombreuses autres publicités (sur papier glacé avec encres bien flashies) qui s’incrustent sans autorisation au moins deux fois par semaine dans notre boîte (comme dans celles de nos voisins, pourtant quasiment toutes barrées d’un « stop pub » comme la nôtre).

Qu’on se le dise, ce type d’autocollant n’a qu’un effet limité, surtout chez les diffuseurs de pubs pour Pizza Hut ou assimilés (burk, comme si j’allais commander un truc aussi dégueu…) et sur les agences immobilières ou autres entreprises de service (ménage, etc.). Purée, quand on dit non, c’est NON.

Ma lettre type

Au cas où vous souhaiteriez faire comme moi et renvoyer les trucs dont vous ne voulez pas, voici ma lettre type, à adapter en fonction de votre profil et du vendeur indélicat qui en sera destinataire :

« Madame, monsieur,

Engagée dans une aventure personnelle et familiale « sans objet et sans déchet » (à suivre sur notre blog*), je ne souhaite plus recevoir aucune publicité papier émanant de votre société, encore moins envoyée sous blister plastique !

N’étant plus équipée de poubelle, autre que renfermant les rares résidus de notre consommation quotidienne, je me vois dans l’obligation, comme nous le faisons en pareilles circonstances avec d’autres, de renvoyer ci-joint votre emballage en plastique transparent et ce qu’il contient.

En espérant que ce morceau de plastique superfétatoire sera le dernier que je recevrai de votre part et que vous preniez, peut-être, la mesure des déchets générés par ce type de communication !

Mes cordiales salutations… »

Rencontre stop pubs samedi 13 janvier

Pour protester contre les stop pubs non-respectés, l’association Zéro Déchet Strasbourg organise ce samedi 13 janvier un événement place Gutenberg. Le pitch de la rencontre :

« Chaque année, environ 30 kilos de publicités finissent dans nos boîtes aux lettres soit l’équivalent de 2 arbres par ménages !
Zéro Déchet Strasbourg vous invite à dire STOP à cette publicité de masse : néfaste pour l’environnement, incitant à la sur-consommation, coûteuse pour le portefeuille, etc. Rejoignez-nous le samedi 13 janvier 2018 à 14h, place Gutenberg, au programme :
– amenez avec vous vos publicités pour en faire une montagne symbolique,
– des échanges autour de l’impact environnemental de la publicité, et des moyens de la combattre,
– une distribution de stop pubs,
– une présentation du nouveau classement des enseignes mauvaises élèves dans le non respect des stop pubs sera dévoilé.
Un groupe Facebook a été créé il y a quelques mois pour dénoncer, interpeller les enseignes et agir pour le respect des stop pubs. N’hésitez pas à le rejoindre : https://www.facebook.com/groups/1706092692747439/« 

Evénement FB ZDS (Capture MH)

2 commentaires sur “2”

  1. Je fais la même chose et j’envoie sans timbre comme cela le destinataire un délicat paye la surtaxe en compensation de son outrage….. alors quand en plus il’y A une enveloppe T je met toutes les’pub 🤭

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *