Une bougie dans une orange

Bougie orange home made (Photos MH / SOSD)

Fabriquer ses bougies pour Noël ou pour d’autres occasions n’est pas exceptionnel. Que ce soit à la maison ou à l’école (moi, c’était chez les scouts), on est tous passé un jour par cet atelier de cuisine un peu particulier, où la cire des vieilles bougies renaît en de nouvelles, évidemment bien plus belles parce que faites à la maison.

La cire, recyclable à foison

La cire, c’est un peu comme le verre, un matériau recyclable à foison. On stocke les vieux bouts de chandelles et, le moment venu, on se prend un après-midi pour en faire de nouvelles bougies toutes neuves. La technique est simple : le bain-marie pour faire fondre la cire, un moule et une mèche bien droite et hop, la cire fondue est versée dans le moule, un peu de patience et la nouvelle bougie est prête à l’usage.

Chacun peut faire son expérience et imaginer toutes les formes qu’il veut. Les plus paresseux iront s’acheter un petit kit de fabrication de bougies dans la boutique de loisirs créatifs la plus proche et pourront s’y tester. Cette année, j’ai utilisé ce qui me restait d’un de ces kits acheté il y a deux ans, qui proposait un moule, une mèche de l’épaisseur adaptée au moule, le petit pic qui va bien pour tendre la mèche et un sac de pastilles de cire d’abeille. Pas de surprise.

Première tentative ratée

Avec mes restes de chandelles et notre défi SOSD, je me suis aventuré dans la bougie ZD. Trouver un moule ZD ? Tiens, une peau d’orange, soigneusement évidée, pourrait faire l’affaire, non ?

Première tentative ratée, la peau de l’orange s’étant déchirée lors de la manipulation. La seconde tentative sera la bonne, en utilisant une cuillère à soupe pour décoller la chair de l’orange de son écorce. Dans ce moule naturel, j’installai la mèche, préalablement endurcie par un peu de cire, en la passant par le trou laissé dans le fond par l’arrachage de l’orange. Attention à bien reboucher ce petit trou et à vérifier qu’il n’y en a pas d’autres dans l’écorce de l’orange, au risque de voir votre cire fondue s‘en échapper lorsque vous la verserez. Au besoin, utilisez un peu de cire pour les boucher.

Ces précautions étant prise, versons la cire et laissons le miracle s’opérer. Une fois la cire consolidée, coupez une partie du socle de l’écorce pour qu’elle se maintienne droit et le tour est joué. Vous avez une superbe bougie, qui dégagera un beau halo orangé à la table du réveillon.

Détourner des objets pour en faire des moules

Avec la cire, l’imagination créative est au pouvoir. On peut détourner maints objets pour en faire des moules, jouer sur les couleurs et les odeurs (la cire d’abeille est merveilleuse pour cela), les plus artistes rajouteront des décorations à leurs bougies ou iront jusqu’à les sculpter pour leur donner les motifs qu’ils veulent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *